Recevoir les Annonces par E-mail / SMS - GRATUIT !

03 ingénieurs des travaux de télécommunication de l’École Nationale Supérieure de Police - Concours 2014

Date de publication: 14-12-2014 03:41:31 | (c)  http://etudiant.paleba.org   | Nom du contact: DGSN - DELEGATION GENERALE A LA SURETE NATIONALE | Lieu: Yaoundé, région du Centre | 1211 Affichages | Comments |

RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN
PAIX-TRAVAIL-PATRIE

ARRÊTE
portant ouverture d'un concours direct pour le
recrutement de 03 ingénieurs des travaux de télécommunication en 1è année du cycle de formation des élèves commissaires de Police de l’École Nationale Supérieure de Police


LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE,
Vu :
la Constitution;
- le décret n°20111412 du 09 décembre 2011 portant réorganisation de la Présidence de
la République;
- le décret n°961034 du 1°‘ mars 1996 portant création d'une Délégation Générale à la
Sûreté Nationale;
- le décret n°20121540 du 19 novembre 2012 portant organisation de la Délégation
Générale à la Sûreté Nationale ;
(c) http://etudiant.paleba.org/
- le décret n°9411991 du 07 octobre 1994 portant Statut Général de la Fonction Publique
de l’État;
- le décret n°20121539 du 19 novembre 2012 portant Statut Spécial du Corps des
fonctionnaires de la Sûreté Nationale ;
- le décret n°751496 du 03 juillet 1975 fixant le régime des concours administratifs et
ses divers modificatifs ;
- le décret n°751459 du 26 juin 1975 déterminant le régime de rémunération des
personnels civils et militaires de la République du Cameroun, modifié par le Décret
n°79164 du 03 mars 1979 ;
- le décret n°20101263 du 31 août 2010 portant nomination d‘un Délégué Général à la
Sûreté Nationale ;
- le décret n°20101280 du 13 septembre 2010 accordant délégation permanente de
signature à Monsieur Martin HBARGA NGUELE, Délégué Général à la Sûreté
Nationale;

- le décret n°20121545 du 20 novembre 2012 portant organisation et fonctionnement
de l’École Nationale Supérieure de Police et des Centres d'instruction et d'Application
de la Police ;
- l'arrêté n°2041CAB1PR du 16 avril 2003 fixant les conditions d'admission aux différents
cycles de formation et le régime des études à l’École Nationale Supérieure de Police et
dans les Centres d'instruction et d'application de la Police, modifié et complété par
l’arrêté n°9131CAB1PR du 15 septembre 2014 ;
Considérant les nécessités de service ;

ARRETE : Un concours direct pour le recrutement de 03 ingénieurs des travaux de télécommunication option Radio communication, Informatique et réseaux ou Réseaux et Télécommunications en 1è année du cycle de formation des élèves commissaires de Police de l’École Nationale Supérieure de Police est ouvert le 28 février 2015.

Ce concours est réservé aux personnes âgées de 17 ans au moins et de 30 ans au plus au 1er Janvier 2014 titulaires d'un diplôme d'ingénieur des travaux de télécommunication option Radio communication, Informatique et réseaux ou Réseaux et Télécommunications.

CONDITIONS GÉNÉRALES ET PARTICULIÈRES
Peuvent faire acte de candidature, les jeunes gens des deux sexes remplissant les
conditions générales et particulières exigées pour être recrutés dans les cadres de la
Sûreté Nationale, notamment :
Être de nationalité camerounaise ;
Jouir de leurs droits civiques ;
(c) http://etudiant.paleba.org/
Justifier d'une bonne conduite et d'une bonne moralité ;
Être déclaré apte au service actif de jour et de nuit ;
Être reconnu indemne de toute affection ou maladie ouvrant droit à un congé de longue durée ;
=> Avoir une taille au moins égale à 1,57 mètre pour les candidats de sexe
féminin et 1,62 mètre pour ceux de sexe masculin ;
N'avoir pas fait l'objet d'une condamnation à une peine d'emprisonnement ferme supérieure à 06 mois ou à une peine assortie de l'une des déchéances prévues aux alinéas 1 et 6 de l'article 30 du Code Pénal Camerounais, soit pour crime, soit pour délit touchant à la probité ;
N'avoir pas été exclu d'une École de Police ou d'un Centre de Formation de la Police.

Les conditions ci-dessus énumérées, doivent être remplies en totalité par les candidats; la non satisfaction de l'une d'entre elles entraîne inéluctablement le rejet de la candidature.

CONSTITUTION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE

(1) Toute personne désireuse de faire acte de candidature doit au préalable
et des l'ouverture du concours, s'inscrire par Internet au site www.dgsn.cm-cm.org/concours2014 jusqu'au 06 février 2015 à 15 heures 30 minutes précises.

(2) Les candidats dont les inscriptions seront validées déposeront leurs
dossiers complets à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale à Yaoundé, ou dans les
Délégations Régionales de la Sûreté Nationale suivant un ordre de passage qui leur sera
communiqué par téléphone portable.

Les dossiers devront comprendre :
1. Une demande d'inscription manuscrite, sur papier timbré à 1.000 francs CFA,
datée, signée et adressée à Monsieur le Délégué Général à la Sûreté Nationale, spécifiant
explicitement :
les noms, prénoms, adresse, sexe, date et lieu de naissance du candidat;
le Département et la Région d'origine du candidat ;
l'indication du concours sollicité _:
la spécialité ;
le centre d'examen ;
la langue de composition ;
le numéro de la Carte Nationale d'identité du candidat ;
l'énumération des pièces jointes à la demande.

2. La fiche d'inscription obtenue au site internet indiqué ci-dessus, dûment
remplie, signée du candidat et comportant deux photos format 4x4 en couleur et sur fond
blanc ;

3. Un reçu de versement de la somme de 21.000 francs CFA représentant les
frais d'inscription au concours, effectué au compte numéro 06860 36593560002 30 ouvert à la BICEC. Des guichets spéciaux seront aménagés dans les dix Chefs-lieux de
Région à cet effet ;
4. Une copie d'acte de naissance certifiée conforme du candidat datant au plus
de six (06) mois ;
5. Une copie certifiée conforme du diplôme exigé signée par une autorité
civile compétente ;
6. Une attestation de présentation de l'original du diplôme signée par une
autorité civile compétente ;
7. Un extrait de casier judiciaire (Bulletin n° 3) datant de moins de trois (03)
mois;

(c) http://etudiant.paleba.org/
8. Un certificat médical modèle réglementaire (900 francs CFA) délivré par un
médecin de l'administration ;
9. Une Fiche de renseignement timbrée avec photo format 4 x 4 en couleur et
sur fond blanc ;
10. Un certificat de toise régulièrement timbré, conforme aux conditions ci-
dessus indiquées ;
11. Une autorisation de concourir pour les fonctionnaires, délivrée par le Ministre
de la Fonction Publique ;
12. Une copie d'acte de mariage certifiée conforme datant au plus de six (06)
mois pour les candidats de sexe féminin régulièrement mariés;
13. Une grande enveloppe de format (a4) à l'adresse du candidat, affranchie d'un
timbre postal au tarif réglementaire.

(3) Tout dossier incomplet parvenu à la Délégation Générale à la Sûreté
Nationale sera automatiquement rejeté et renvoyé à son expéditeur.

III ÉTAPES DU CONCOURS
= (1) Il comporte cinq étapes portant respectivement sur les épreuves écrites,
les visites médicales d'incorporation, les épreuves physiques, l'épreuve orale et l'enquête de moralité.
(2) A toutes les étapes du processus du concours, les listes des candidats
seront diffusées par la Délégation Générale à la Sûreté Nationale, cette diffusion seule
faisant foi.

A – ÉPREUVES ÉCRITES
Centre des épreuves écrites
Les candidats retenus subiront les épreuves écrites dans le centre unique de Yaoundé.
Le planning de déroulement des épreuves écrites
Les épreuves écrites dont le programme figure en annexe se dérouleront selon les horaires ci-après :

28 février 2015
08h-12h : Culture générale
13h00-16h00 : épreuve de spécialité

Les candidats se présenteront 30 minutes avant l'heure de la première épreuve
devant les salles d'examen, munis chacun de sa Carte Nationale d'identité et du récépissé
de dépôt du dossier. Ils ne devront avoir sur eux ni papier, ni document, les feuilles de
composition et de brouillon étant procurées par l'administration.
La moyenne d'admission au niveau des épreuves écrites est égale à 11/20 sans note éliminatoire et après application des coefficients.

B- LES VISITES MÉDICALES D'INCORPORATION ET LES ÉPREUVES PHYSIQUES
Elles interviendront immédiatement après la publication des admissibilités selon un
planning qui fera l'objet d'un communiqué.
Les candidats appelés à subir les visites médicales d'incorporation seront assujettis
au paiement des frais inhérents Fixés à 25.000 francs CFA.

ÉPREUVES ORALES D'ADMISSION
Les candidats admissibles subiront dans le Centre unique de Yaoundé les épreuves orales en vue de leur admission définitive.
(c) http://etudiant.paleba.org/
Les questions à l'oral relèvent à la fois du programme du concours et des
problèmes d'actualité. Après une préparation sommaire sur une question tirée, le candidat
admissible en fera un exposé de 10 minutes, suivi d'un entretien de 10 minutes avec le
jury (coef.2).


L’ENQUÊTE DE MORALITÉ
Elle débutera après les épreuves orales d'admission, suivant des modalités qui
seront communiquées en temps opportun.
Les résultats du concours feront l'objet d'un avis du Délégué Général à la
Sûreté Nationale.

Les candidats déclarés définitivement admis seront nommés Élèves-
Commissaires de Police en 1er année à l'École Nationale Supérieure de Police.
Le présent arrêté sera enregistré et publié au Journal Officiel en français et

en anglais.-

ANNEXE :

PROGRAMME DU CONCOURS DIRECT SUR POUR LE
RECRUTEMENT DE 75 ÉLÈVES COMMISSAIRES DE POLICE EN 1è ANNEE


*****#***

1er épreuve : Culture générale
Composition sur l'évolution des questions politiques, économiques, sociales et culturelles dans le monde depuis le début du 20ème siècle.
L'accent sera mis sur les problèmes de l'Afrique en général et les problèmes du Cameroun en particulier.
2ème épreuve : Spécialité
Télécommunication option Radio communication, Informatique et réseaux ou Réseaux et Télécommunications.
Programme de formation des ingénieurs des travaux de télécommunication option Radio communication, Informatique et réseaux ou Réseaux et Télécommunications (ENSPT)


Cliquez ICI pour vous Inscrire sur etudiant.paleba.org, vous recevez Gratuitement des Annonces similaires par E-mail / SMS !